Le Traité de l’Antarctique

carte de l'antarctique
carte ©STA 

« Soucieuse de la nécessité de préserver le continent blanc, la France a choisi de participer à la protection d’un des écosystèmes les plus fragiles du monde en ratifiant le traité de Washington le 1er décembre 1959, entré en vigueur le 23 juin 1961, ainsi que son protocole d’application relatif à la protection de l’environnement en Antarctique (Madrid, le 4 octobre 1991).
Le continent Antarctique est ainsi une réserve naturelle consacrée à la paix et à la science, où seules les activités pacifiques sont autorisées. Le Traité gèle les prétentions territoriales existantes des Parties contractantes, et exclut toute nouvelle revendication territoriale. »

texte ©TAAF

nota : le traité de l’antarctique est en français de la page 13 à la page 24

 

Retour à l’accueil

Top

 

Les commentaires sont fermés.